Jeu Omno sur PS4 - artwork du jeu

Depuis la sortie de Journey en 2012, les jeux indés rythment ma vie de joueuse et sont souvent des coups de coeurs par la liberté qu’ils prennent et les concepts originaux qu’ils développent. Omno est le fruit de l’imagination du développer solo Jonas Manke, co édité par Studio InkyFox et Future Friends. Lors de la sortie du trailer du jeu, celui-ci s’est directement inscrit sur la liste des jeux à suivre de près. Maintenant qu’il est sorti, voyons si les bonnes premières impressions étaient correctes. 

Jeu Omno sur PS4 - baton de lumière

Une histoire ancestrale

Omno nous plonge dans une aventure dont on ne sait pas grand chose au début. Les détails de notre quête seront doucement dévoilés au fil de l’exploration. Le jeu nous y pousse d’ailleurs gentiment par son système d’activation de colonnes pour progresser. Chaque zone est en effet gouvernée par un pilier principal qui s’illumine lorsque l’on récupère trois orbes scintillants. Chaque environnement en compte plus et on peut opter pour une course rapide vers la fin du jeu ou une fouille plus méticuleuse des environs pour tout récolter. Cette seconde option permet d’obtenir des glyphes qui retracent l’histoire des voyageurs nous ayant précédés sur ces terres mystérieuses. L’un des orbes à activer nécessite de collecter suffisamment d’énergie lumineuse dans l’environnement. Pour cela, on peut interagir avec certains végétaux mais surtout avec la faune qui donne délicatement vie au monde d’Omno. Les espèces vivantes ne réagiront pas toutes de la même façon face à nous, ce qui donne un joyeuse récompense à notre curiosité. 

Jeu Omno sur PS4 - une faune variée

Des puzzles à résoudre

Les glyphes et orbes à collecter sont dispersés à travers chaque niveau. A notre arrivée dans un nouvel environnement, nous ne possédons pas la cartographie des lieux. Une zone active permet cependant de récupérer ces informations en s’y agenouillant, à la manière des points élevés d’Assassin’s Creed qui permettent de visualiser les lieux. Une fois la cartographie en poche, le bâton de marche avec lequel nous avons entrepris l’aventure pourra nous indiquer où trouver les objets utiles. Cet outil aura bien d’autres utilisations au fil de l’aventure et de nos collectes de pouvoirs. Il permettra de déplacer des cubes, de la lumière ou d’activer des interrupteurs, afin de résoudre des puzzles. Ceux-ci sont plutôt faciles à appréhender et rythment bien la progression dans le jeu. Les phases de plateformes sont très agréables, on regrettera une légère imprécision lors de l’utilisation du dash qui nous fait parfois passer outre la surface visée. Rien de bien méchant, un second essai rapide permettant en général de passer la difficulté. 

Jeu Omno sur PS4 - des puzzles sympathiques

Un style impeccable

Omno brille par son gameplay simple à prendre en main, assez varié au fil de la progression et ses puzzles sympathiques. Il se démarque également par son ambiance globale au style épuré. Les graphismes low poly aux couleurs pastels donnent un charme fou au titre de Studio InkyFox. Les différents lieux que l’on visite ont tous une atmosphère apaisante tout en présentant des spécificités visuelles qui permettent de varier les plaisirs. On peut voir un peu de clipping dans certaines zones, mais globalement le jeu est techniquement très propre et fluide. La large variété de la faune et de la flore de ce monde imaginaire est incroyable et nous pousse à l’exploration sans prise de tête, juste pour le plaisir de s’y promener. Chaque rencontre avec une nouvelle espèce crée une entrée dans une liste, ce qui plaira aux complétionnistes. Le ton global des descriptions est léger et donnera l’occasion de sourire à la lecture. L’histoire que l’on suit dans l’aventure est un peu plus philosophique et mystérieuse mais je vous laisserai la découvrir par vous-même. L’animation du personnage principal et de son acolyte sont également à relever, tant les émotions sont facilement transmises sans mots. Mention spéciale pour les « plats » que l’on subit lors d’une chute qui ne sont pas punitifs mais très drôles. La bande son, composée par Benedict Nichols, accompagne merveilleusement bien nos pérégrinations dans ce doux monde. Comptez entre cinq et six heures pour atteindre le générique de fin du jeu, en fonction des éléments collectés et des détours pris pour profiter de cette parenthèse enchantée presque totalement non violente. 

  • Graphismes
  • Gameplay
  • Histoire
  • Intérêt
4.5

Conclusion

Omno est le résultat de plus de trois ans de développement en solo par Jonas Manke et c’est une belle prouesse. L’aventure du personnage nous emmène à travers diverses contrées tout en low poly pastel. L’ambiance y est donc douce et le principe du jeu nous pousse à prendre le temps d’explorer les environs. Les animations du personnage et de la faune rencontrée offrent de jolis moments et rendent ce monde imaginaire bien vivant. Les puzzles qui ponctuent notre progression ne sont pas là pour nous bloquer mais bien pour gentiment rythmer l’aventure. On passe alors quelques heures à profiter de ce doux monde comme une joyeuse parenthèse lumineuse. Le premier jeu co-édité par Studio InkyFox et Future Friends Games est une belle réussite. 

Review réalisée sur la version PS4 fournie par Future Friends Games.

Omno est disponible depuis le 29/07/2021 sur PS4, XBOX (inclus dans le Game Pass), Steam et l’Epic Games Store. La version Nintendo Switch arrivera dans le courant de l’année. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.