Jeu Kena: Bridge of Spirits - artwork du jeu

Lors de la diffusion de son premier trailer, Kena: Bridge of Spirits avait fait l’unanimité auprès des joueurs. Premier jeu du studio Ember Labs, les animations et l’atmosphère de jeu étaient plutôt impressionnantes. Sorti le 21 septembre dernier sur PS5 et PC, il est plus que temps de faire le point sur cette aventure haute en couleurs. 

Jeu Kena: Bridge of Spirits - trouverez-vous les 100 rots ?

Une héroïne pour soigner le monde

Kena est une jeune guide des esprits qui arrive dans le monde du jeu pour en repousser la corruption. Celle-ci a envahi plusieurs zones et volé sa beauté à l’environnement. Sur notre chemin vers notre quête, on rencontre une petite créature toute mignonne, un rot. Celui-ci, habituellement farouche avec les gens, semble nous apprécier et même vouloir nous aider. C’est le début d’une grande aventure faite de rencontres avec des habitants ayant perdu un être cher que l’on tentera de sauver d’une manière ou d’une autre. La progression se fait en explorant le monde semi-ouvert. On y collectionne les rots qui nous suivent comme de joyeux acolytes, on découvre des coffres remplis de cristaux, la monnaie du jeu ou on doit affronter des créatures belliqueuses qui nous barrent le chemin. Pour rendre encore plus doux les moments passés avec nos petits compagnons, on peut leur offrir des chapeaux. Citrouille, champignon ou feuille, les choix ont nombreux si l’on prend le temps de trouver les lieux qui les cachent. Là où l’environnement et les actions d’exploration sont extrêmement posées et calmes, les combats ont eux une toute autre saveur. 

Jeu Kena: Bridge of Spirits - un golem de pierre

Un jeu mignon, mais pas seulement

En effet, les affrontements demandent une attention de chaque seconde ou presque et quelques bons réflexes pour parvenir à éviter les coups adverses. Le contraste avec les moments à se promener partout est saisissant, voire brutal si vous avez choisi une difficulté élevée (il y en a trois de base). Le timing sera la clé pour vaincre. Mais aussi prendre le temps de s’occuper de nos rots pour qu’ils nous permettent de gagner des points de Karma. Ceux-ci sont échangeables contre des compétences supplémentaires indispensables si l’on veut s’en sortir au mieux en combat. Progresser dans l’aventure et les quêtes permet aussi d’obtenir de nouvelles techniques utiles face aux vilains et pour explorer toujours plus de nouvelles zones. 

Jeu Kena: Bridge of Spirits - Kena sait se battre

Des animations top niveau

Kena: Bridge of Spirits a énormément de points forts. Son histoire est plaisante à suivre et riche en émotions. L’exploration est encouragée et souvent bien récompensée. Les combats sont nerveux et les boss sont tous mémorables. La difficulté est présente mais adaptable à tout moment pour passer un passage qui serait vraiment au dessus de nos compétences vidéoludiques. Les animations des personnages sont également à souligner. On se croirait dans un film interactif tant les détails des expressions des visages, de mouvement et les effets de lumière sont incroyables. Le monde de Kena: Bridge of Spirits est riche et on adore y plonger pendant des heures à chercher les trésors que les développeurs ont cachés dans les recoins cachés. Pour parfaire ce tableau déjà bien idyllique d’un jeu bien pensé, il me manque qu’une bande son aux petits oignons. Ne vous y trompez pas, Ember Labs a là aussi fait les choses bien. Très bien même. Les musiques de chaque zone sont un pur délice pour les oreilles, ajoutant une touche supplémentaire de magie à l’ensemble. L’OST des combats rythme parfaitement ces moments décisifs. Rien n’a été laissé au hasard dans cette première production et c’est vraiment très impressionnant. En fonction de notre façon de jouer, on profitera de Kena et ses rots entre 12 et 20 heures. Et c’est presque trop court tellement c’est bien. 

  • Gameplay
  • Graphismes
  • Histoire
  • Intérêt
4.8

Conclusion

Ember Labs met la barre très haute pour Kena: Bridge of Spirits, son premier jeu d’aventure. L’histoire nous amène dans un monde onirique en proie à des esprits vengeurs. On y alterne entre les phases d’explorations plutôt calmes et les combats contre les fruits de la corruption du monde. Ceux-ci sont en complet contraste et demande un peu de dextérité pour en sortir vainqueur. Plusieurs niveaux de difficultés permettent d’adapter le jeu à nos compétences. La qualité du gameplay couplées à une animation et une bande son sans faille font de Kena: Bridge of Spirits un immanquable de cette année. Si vous ne l’avez pas encore fait, foncez !

Review réalisée sur la version deluxe PS5 gracieusement fournie par Ember Labs. 

Kena: Bridge of Spirits est disponible depuis le 20/09/2021 sur PS5 et Epic Games Store.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.