Artwork de Tant Pis Pour L'Amour de Sophie Lambda aux éditions Delcourt

[Lecture] Tant Pis Pour L’Amour – Un récit important et salvateur

Les histoires d’amour finissent mal, en général. Non, je n’invente rien, c’est juste un extrait des paroles des Rita Mitsouko d’un temps où j’étais encore beaucoup trop jeune pour savoir ce qu’était l’amour. Sophie Lambda nous emmène au coeur d’une histoire d’amour bien particulière, celle que l’on subit avec un manipulateur. Tant Pis Pour l’Amour, nous conte la spirale infernale mais donne aussi des clés pour se sortir d’une telle situation.

Couverture de Tant Pis Pour L'Amour de Sophie Lambda aux éditions Delcourt
La couverture est très jolie et les coulures d’eau sont en relief glacé.

Une héroïne et son subconscient

Sophie rencontre Marcus presque par hasard. Ils se croisent plusieurs fois sur une longue période avant que leur histoire ne débute vraiment. Mais quel début ! Une belle complicité, une cohésion d’âmes comme on en rêverait et un bonheur presque insoutenable tellement il est débordant. Evidemment, les choses tournent mal dès que ce cher Marcus commence à montrer son vrai visage de manipulateur. Violent, blessant, ayant réponse à tout pour retourner le cerveau de notre héroïne. 

Le récit n’est pas forcément facile mais Sophie est accompagnée par son ours en peluche d’enfance, Chocolat. Celui-ci nous sert des répliques cinglantes qui tirent la sonnette d’alarme pour le personnage principal mais surtout offre une dose d’humour nécessaire pour profiter pleinement de l’histoire. Cet ours tout mignon est alcoolique, fume et dit des gros mots. C’est un peu le cousin brun de Ted. On aime ce petit ursidé en polyester malgré son attitude politiquement incorrecte, parce qu’au final il est toujours là pour son amie d’enfance. 

Extrait de Tant Pis Pour L'Amour de Sophie Lambda aux éditions Delcourt

Des émotions bien représentées

Sophie Lambda nous emmène sur les montagnes russes d’une relation chaotique et ses dessins nous permettent de ressentir ces changements soudains. L’utilisation des couleurs fortes, le rouge pour la couleur, le bleu pour la tristesse et le noir et gris pour l’incompréhension, nous happe au coeur du récit. On vit cette souffrance avec elle et on en apprend au final beaucoup sur les manipulateurs et comment se sortir de ce pétrin.

Que l’on soit passé par là ou pas, l’histoire de Tant Pis Pour L’Amour est hyper intéressante. Il faut savoir que les manipulateurs existent et que leurs actions sont vraiment dévastatrices. Mais le livre n’est pas tragique, l’humour est présent via Chocolat et la narratrice finit par s’en sortir et nous emmener au coeur de son envie de comprendre ce comportement. C’est une lecture utile pour chacun, que l’on soit dans cette situation ou non parce qu’on ne sait pas ce que la vie nous réserve et il se pourrait bien que cette histoire permette de sortir un proche de la panade avant qu’il ne soit trop tard.

Un récit utile

Merci à Sophie Lambda d’avoir mis en images son histoire, c’est un récit qui résonnera positivement pour les personnes impactées. Et qui permettra à chacun d’être mieux armé face à une telle situation grâce à une lecture qui garde l’équilibre parfait entre humour et situations peu propices au rire. 

Lisez le début de Tant Pis Pour L’Amour sur le site de l’éditeur.

Tant Pis Pour L’Amour est disponible depuis le 25/09/2019 aux éditions Delcourt dans la collection Une Case En Moins (comme La Boite de Petits Pois).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *